Je vois mal, j'entends mal et ce n'est pas si grave


« Bonjour, je suis Marie, 31 ans, française et handicapée. » Je parie que le mot le plus accrocheur dans cette phrase est…handicapée. Certes cela ne me détermine pas, mais c’est aussi une part de ce que je suis. Corentin et moi ne pensions pas aborder le sujet ici, cependant les jolis hasards de la vie nous ont mis en relation avec Vue d’ensemble. Cette association milite contre la sédentarisation des déficients visuels. Elle a initié une expédition au Lac Baikal mélangeant « (…) déficients visuels, sourds, malentendants et personnes valides. Son objectif est de faire changer le regard de l’ensemble des déficients visuels, des sourds et malentendants sur leurs capacités personnelles (…) »

Étant atteinte du syndrome de Usher, maladie entrainant une perte progressive de l’audition et de la vision (les manifestations des symptômes varient selon les individus) les valeurs défendues par Vue d’ensemble et ses partenaires associatifs ont résonné en moi. Maintenant le lien avec notre projet Sourires autour du monde, me direz-vous ? En tant que couple, ce n’est pas dans notre nature de remettre nos projets à "quand on sera en vacances/à la retraite", ajoutez à cela qu’à titre personnel, l’évolution incertaine de ma maladie renforce cette tendance naturelle à vivre dans le présent. Je considère que je ne peux pas me permettre d’attendre (et pour le coup ça m’arrange bien ! ^^ ). Ceci explique en partie pourquoi ce projet voit le jour ici et maintenant.

Il n’est pas chose aisée de parler de handicap, je ne parle pas du tabou qui survient trop souvent, non, juste que, pour moi ce serait comme disserter sur une évidence. C’est ma normalité, et c’est le fait d’entendre et de voir sans prothèse qui est extraordinaire ! Tout ça pour dire, que le handicap, la déficience, le déficit, la perte d’autonomie, appelez cela comme vous le voulez, ne sont pas une fin en soi, et ne doivent pas être synonyme de limites. Nous restons persuadés qu’il existe toujours une façon de tirer son épingle du jeu, et à son échelle de se dépasser.

À propos de dépassement de soi, nous vous invitons à regarder la film Le défi Baïkal, au-delà de la lumière, qui sera diffusé en France, lundi 13 novembre, soit demain, à 23h30 sur France 3 !

Pour de plus amples informations :



Commentaires

Les articles que vous aimez le plus

Sam et la motricité renforcée

Voyager à l'étranger avec son véhicule, le Carnet de Passage en Douane

Nouvelle batterie pour Sam

Faire l’entretien de son fourgon à l’étranger

Road Trip Estonie

Road Trip Norvège, du Sørlandet à la Laponie

Road Trip Lettonie, en dehors des sentiers battus

Road Trip Finlande, de la Laponie à Uusimaa

Un mois sur les routes, petit bilan ;)

Préparer un tour du monde...